Démarche

Depuis le printemps 2019, inspirée par la découverte de l’environnement naturel d’une nouvelle région (Rhones-Alpes), je me concentre à retransmettre les belles émotions que je ressens lors de mes randonnées. Pour cela, je capture l’instant à l’aide d’une esquisse ou bien d’une photographie avant de travailler en atelier avec mes aquarelles. Mes petits et plus grands formats sont devenus des fenêtres sur la majesté d’un relief, la paix d’une eau calme ou encore, la douceur d’une lumière en déclin. Parfois, la touche est plus nerveuse, les couleurs plus vives et les contrastes plus élevés afin d’offrir des sensations fortes mais cela reste au service d’une émotion positive.

Cette exploration encore récente, je compte la poursuivre jusqu’à ce qu’elle me mène vers de nouvelles inspirations.
 

Sources d'inspiration
 
Elles se trouvent essentiellement dans la nature et les environnements naturels. J’ai une préférence pour les paysages en plaine avec des silhouettes de montagnes en arrière-plan. J’aime aussi beaucoup les ciels toujours en mouvement avec leurs dégradés de lumière, ils attirent constamment mon attention. Enfin, l’arbre en tant que sujet m’intéresse aussi davantage que toute une population formant une forêt, qu’il soit nu, élancé, tordu, fleuri, immense ou rabougri je lui donne la même individualité qu’un être humain. Par ailleurs, même si cela reste rare, je peux aussi être attirée par la figure humaine.

 
Technique
 
Ma façon de travailler une aquarelle dépend totalement de son sujet, c’est pourquoi vous pourrez observer des résultats très variés. Il demeure néanmoins une constante, une utilisation osée des couleurs et l’utilisation de pinceaux épais pour des touches larges et minimalistes. Malgré mon parcours artistique, réaliser des oeuvres figuratives à l'aquarelle relève d'une démarche totalement autodidacte. Cela veut dire que tous les problèmes que je rencontre je les résous à ma façon, par essai-erreur. Cela donne, je l'espère, une certaine authenticité à mon travail.
 

Pourquoi ?

Être réceptive à la moindre beauté qui m’entoure est pour moi une nécessité, un moyen de surmonter le stress généré par un environnement pas toujours clément. En effet, pas de lumière sans obscurité et de joies sans peines.  La vie est en relief et c’est sur ses sommets les plus hauts que je veux m’attarder. Pour cela, la peinture (uniquement l’aquarelle à l’heure actuelle) m’est d’une aide précieuse car ce que je ressens se passe de mot. Mieux, nécessitant une longue observation et une profonde écoute de soi, elle prolonge mes instants de grâce et d’émerveillement. 

Pour cela je me dois d’être la plus sincère possible, d’être fidèle à mes perceptions exacerbées par ma très grande sensibilité. 
 
 
 
 

Parcours artistique

Il a débuté au lycée par le choix d'une fillière technique option arts appliqués. C'est là que j'ai appris à toujours avoir un carnet sur moi et à dessiner tout ce qui m'entoure. Attirée par un art plus libre je me suis ensuite orientée vers l'école d'Arts et de Design de Reims où j'ai obtenu un diplôme national d'Arts plastiques. Cette école est exclusivement orientée vers l'art conceptuel c'est pourquoi le dessin et l'aquarelle teles que je les pratique aujourd'hui constituent pour moi une découverte.